lundi 24 juillet 2017
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte

A la une

Vous êtes ici : Accueil A la une

L’action des gardes départementaux sur les espèces invasives présentes sur les terrains du Conservatoire du Littoral

Calenzana, Site Crovani

Aujourd'hui la griffe de sorcière est une menace pour la biodiversité car elle se développe en épais tapis, étouffant toute végétation autour. Sa progression est extrêmement rapide et est responsable de la disparition de nombreuses espèces, parfois rares et endémiques.

Le Service départemental des Terrains Côtiers procède très souvent à l’arrachage manuel sur les terrains du Conservatoire du Littoral dans l’Agriate, en Balagne et en Plaine Orientale.

 

Cette opération est menée sur le long terme et car la plante arrachée peut s’enraciner à nouveau sur les tas de griffes de sorcières sèches. Les sites à traiter sont parfois très difficiles d’accès car les griffes de sorcières peuvent s’enraciner sur tout type de sols (rochers, sable, terres …) . Il est impératif de repasser régulièrement sur les sites traités pour surveiller la repousse.

En 18 mois 1,5 hectares ont été traités sur ce site par des interventions régulières.

 

Un Conseil Eco geste : il est fortement déconseillé de planter ces espèces chez soi, malgré leur qualité environnementale. Ce sont des espèces invasives redoutables pour la biodiversité et elles affaiblissent le patrimoine naturel.