mardi 18 juin 2019
Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Solidarité et santé

ANAH : Les différentes aides

L'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) effectue une modification de son aide « Habiter Mieux ».

En 2019, l'ANAH se facilite et crée 4 nouvelles aides, Habiter sain, Habiter serein, Habiter facile et Louer mieux, en savoir plus ici. Ce changement permet aux aides d'avoir une approche plus juste à différents projets de restauration, le principe de l’aide reste identique : offrir un moyen de prise en charge aux propriétaires, qu’ils soient bailleurs ou occupants du logement, afin de pouvoir effectuer des travaux de rénovation du logement. Cette aide propose un avantage de plus : il est possible de la cumuler avec d’autres aides, comme avec le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique).

 

 

Logement :

  • Les logements qui ont plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé.
  • Les logements n’ayant pas bénéficié d’autres financements de l’Etat depuis au moins 5 ans.

 

Travaux :

  • Ces travaux doivent garantir une amélioration de la performance énergétique du logement de 25%
  • Les travaux doivent être réalisés par des professionnels du bâtiment.

Pour bénéficier de l’aide, le propriétaire occupant doit être accompagné d’un opérateur spécialisé, qui l’assiste tout au long de son projet et effectue le diagnostic global du logement et l’évaluation énergétique.

 

 

Montant :

 

L’aide du programme comporte :

  • Une aide de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) représentant 35 ou 50 % du montant total des travaux,
  • Une prime de 3 000 € au titre des «investissements d’avenir»,
  • Une aide complémentaire est accordée par le Département de la Haute Corse d’un montant de 500 € (soit 3 500 € au total).

 

Démarches :

 

Dans les secteurs où existent des opérations d’amélioration d’habitat comme l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) ou le Programme d’Intérêt Général (PIG), mises en place par une collectivité et l’ANAH , les propriétaires peuvent bénéficier d’une assistance gratuite pour leurs travaux d’amélioration de l’habitat.

Les ménages doivent se rapprocher des interlocuteurs locaux de l’ANAH, au sein des collectivités délégataires de compétences, ADIL ou DDT(M) pour être pris en charge par un opérateur partenaire de l’ANAH qui l’accompagne dans le choix et le suivi du travaux, ainsi que dans le montage du plan financier.

 

 

En savoir plus sur les aides de l'ANAH :

 

  www.anah.fr
 

  Guide des aides de l'ANAH